AS CONSEIL, FABRICANT ET IMPORTATEUR DEPUIS 1994.
Entreprise référencée comme importateur par la Direction Générale des Entreprises

La presse en parle

"La semaine dernière, le président de l'organisation patronale s'était rendu dans le show room de la société BeLifeLine pour expérimenter son tunnel de désinfection gonflable au dispositif purifiant à rayonnement UVC, censée éliminer le coronavirus. «Il faut se préparer à vivre avec ce virus pendant un certain temps. Il faut rouvrir d'une certaine manière quoi qu'il en coûte parce que l'activité est toujours mieux que la non-activité», a estimé Geoffroy Roux de Bézieux à cette occasion."

Lire l'article 1

Lire article 2

 


"Les appareils anti Covid-19 feront bientôt parti des meubles, des entreprises ou de certains lieux clos recevant du public.
Christophe Piette, représentant de l'Union des métiers de l'événementiel, explique l'utilité de ces sas : «Que ce soit des concerts, des matchs de foot, des salons, des événements, la solution qui est derrière moi, rapidement déployable en trois minutes est intéressante, parce qu'elle permet de traiter des flux importants qui seront en lien avec nos manifestations»."

Voir le reportage

 


"Pour mettre toutes les chances de son côté et proposer des garanties à l'Etat, le syndicat patronal s'intéresse à des technologies innovantes. Elles permettent de désinfecter en quelques secondes des clients à leur entrée dans un commerce mais aussi les employés à leur arrivée sur le lieu de leur travail. Elles peuvent également leur prendre leur température."

Lire l'article

 


"Désinfecter une pièce grâce au rayonnement ultraviolet... Des équipements que Francois-Louis Guelfucci et Laurent Dides ont imaginés il y a un peu moins d'un an, aux prémices de la pandémie"

Lire l'article

 


"Tunnels ou sas de décontamination, lampes à ultra-violets et purificateurs d'air devraient permettre de rouvrir les lieux accueillant du public même si le virus circule encore, a fait valoir mardi le président du Medef lors d'une visite chez un fabricant près de Paris."

Lire l'article 1

Lire l'article 2

 


"Il faut se préparer à vivre avec ce virus pendant un certain temps. Il faut rouvrir d'une certaine manière quoi qu'il en coûte parce que l'activité est toujours mieux que la non-activité", a déclaré Geoffroy Roux de Bézieux devant un sas de désinfection par ionisation de la marque Belifeline, spécialisée dans les solutions de désinfection."

Lire l'article

 


"Des industriels français proposent des solutions de désinfection pour rouvrir des lieux destinés à recevoir du public. L’initiative, promue par le Medef, vise à faire avancer le calendrier de la réouverture de ces espaces, alors que les solutions ne lèvent pas toutes les incertitudes chez les professionnels."

Lire l'article

 


"Du tunnel de désinfection gonflable au dispositif purifiant à rayonnement UVC filtré en passant par la dalle LED éclairante et purifiante, elle aussi, le purificateur d'air à 100 degrés ou le sas d'ionisation… le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, a visité mardi à Rueil Malmaison le show room d'une toute jeune société BeLifeline qui propose des équipements d'assainissement aux entreprises."

Lire l'article

 


"On préfère rouvrir avec des contraintes que ne pas rouvrir du tout" : des cabines de désinfection pour accélérer le déconfinement. Commerces, restaurants, salles de spectacles... Dans les lieux actuellement fermés, les équipements de désinfection contre le Covid-19 sont une des solutions envisagées par le patronat pour un redémarrage de l'activité."

Lire l'article

 


"Les solutions techniques proposées sont multiples et viennent en complément des gestes barrières, du port du masque et du gel.

A l'entrée d'une entreprise ou d'un hôtel, le sas de désinfection par ionisation, d'un coût compris entre 8.000 et 30.000 euros selon les modèles, permet de prendre la température, éventuellement d'identifier les personnes par un système de badge et surtout d'éliminer au bout de dix secondes les virus qu'elles transportent sur elles-mêmes ou leurs affaires."

Lire l'article

 


"Pour apprendre à vivre avec le Covid-19, des entreprises innovent et cherchent des solutions : cabine de désinfection par ionisation à l'entrée pour les salariés qui vont au travail ou encore tunnel gonflable à brumisation sèche pour les festivals... Ces solutions feront peut-être partie de notre quotidien demain."

Lire l'article

 


"Tunnels or decontamination airlocks, ultra-violet lamps and air purifiers should make it possible to reopen places welcoming the public even if the virus is still circulating, argued Tuesday the president of Medef during a visit to a manufacturer near Paris."

Lire l'article

 


"A l’entrée d’une entreprise ou d’un hôtel, le sas de désinfection par ionisation, d’un coût compris entre 8.000 et 30.000 euros selon les modèles, permet de prendre la température, éventuellement d’identifier les personnes par un système de badge et surtout d’éliminer au bout de dix secondes les virus qu’elles transportent sur elles-mêmes ou leurs affaires."

Lire l'article

 


"Tunnels ou sas de décontamination, lampes à ultraviolets et purificateurs d’air devraient permettre de rouvrir les lieux accueillant du public même si le Covid-19 circule encore, a fait valoir mardi 20 avril le président du Medef lors d’une visite chez un fabricant près de Paris."

Lire l'article

 


"Toutes ces solutions technologiques sont importantes afin "de pouvoir rassurer le public et les différentes parties prenantes", d'après Christophe Piette, représentant de l'Union des métiers de l'événementiel, car cela "va nous permettre d'assurer un assainissement de nos manifestations".

Lire l'article

 


"Le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux a fait savoir, au cours d'une visite chez un fabricant parisien spécialisé dans les solutions de désinfection, que des sas de décontamination, des lampes à ultraviolets, des tunnels gonflables en plastique désinfectants ou encore des purificateurs d'air pourraient être des solutions efficaces pour rouvrir les restaurants et autres lieux qui accueillent du public."

Lire l'article

 


Le Medef s'intéresse à ces solutions technologiques qui permettent à un client de se débarrasser de la charge virale présente sur lui avant de rentrer dans un lieu public.
 

La prespective de réouverture des terrasses et des lieux culturels à la mi-mai semble se confirmer. Mais le patronat entend que les choses aillent plus vite et concernent plus de commerces. Pour accélérer, il s'intéresse à des solutions technologiques qui permettent de se "désinfecter" avant de rentrer dans un lieu public.

Lire l'article

inscrivez-vous à la newsletter